La confirmation dans notre paroisse – Où es-tu ?

Samedi 8 juin 11 jeunes recevaient le sacrement de confirmation de notre Evêque François dans l’église de Moras.

Extraits de l’homélie de Monseigneur François Durand –
dans son homélie Mgr F.D. reprend les mots employés par les jeunes confirmands dans leurs lettres de motivation à recevoir le sacrement. 

… Dans la 1ère lecture (livre de la Genèse) il est question du péché à sa racine. Adam et Eve,manipulé par l’esprit mauvais représenté par un serpent, ont perdu confiance en Dieu. Ils se rejettent la faute l’un sur l’autre. Ils ont été dupés par un mensonge ! La première parole que Dieu leur adresse est : « Où es-tu ?« . Une parole qu’il  nous adresse encore aujourd’hui, qu’il vous adresse maintenant. Où es-tu : avec moi ou loin de moi ? où en es-tu de ton lien d’amour avec moi. Une d’entre vous m’écrit ainsi : « A ce jour je ne suis pas assez satisfaite de ma foi. J’aimerais encore plus me rapprocher de Dieu et en faire une priorité dans ma vie. » Et une autre : « en étant confirmée, j’espère pouvoir me sentir mieux et plus proche de Dieu« .

Vous avez bien compris que Dieu est amour. Plusieurs parmi vous en ont même fait l’expérience. « Aujourd’hui, m’écrit l’un d’entre vous, ma foi est à son paroxysme puisque j’ai la conviction que l’amour de Dieu est inéluctable et que chaque individu, croyant ou pas, est dans le coeur du Seigneur. Par ailleurs, j’essaie d’aimer au maximum mon prochain et de faire le bien autour de moi. Dans l’avenir, j’aimerai vraiment transmettre cet amour que Dieu nous donne. » Et un autre encore : « J’essaie de prier assez souvent pour des personnes en difficultés ou pour me sentir réconforté quand je ne suis pas bien… Cela m’est déjà arrivé de ressentir une sorte de liberté après avoir prié. Après la prière, je me suis relevé ai j’ai eu comme du réconfort dans mon coeur. Je me suis immédiatement senti heureux« .

Oui, chers amis, nous sommes appelés, priés, pressés d’être proche de Dieu car près du Seigneur est l’amour, près de lui se trouve le pardon. Je vous encourage à garder, à soigner ce lien de proximité avec le Christ vivant, par une vie de prière régulière et joyeuse, par une rencontre avec les plus pauvres et ceux qui sont mis de côté, par un service authentique pour les autres. Vous le rencontrez aussi dans les sacrements, notamment le sacrement de l’Eucharistie « Etant chrétienne, m’écrit l’une de vous, j’ai une grande facilté à pardonner les autres. Dans ma vie chrétienne, j’aimerais être une chrétienne encore plus pratiquante en allant plus régulièrement à la messe par exemple. » Et un autre me confie : « Depuis un pélerinage, je vis ma foi et le sacrement de l’Eucharistie différemment. Quand je mange l’hostie, j’ai vraiment le sentiment de communiquer avec le Christ et c’est une chose qui me remplit de joie. Aujourd’hui, je prie de plus en plus et j’y trouve de plus en plus de plaisir. Je souhaite que ma foi continue de grandir et que l’Esrit Saint me donne la force de partager le message du Christ à mes amis : « Jésus t’aime » : je pense que ces quelques mots sont capables de changer le cours d’une vie« .

Ce lien intime et fort avec Dieu, dans le Christ par l’Esprit-Saint vous donne un autre regard sur ce qui se passe, un  regard de foi et de confiance. Vous savez apprécier ce qui a une valeur fondamentale et mettre à sa juste place ce qui n’est qu’apparent et superficiel. Une d’entre vous me parle d’un projet humanitaire qui a été fondateur pour elle dans sa vie et dans sa foi. Vous avez choisi avec soin vos parrains et marraines de confirmation dans le désir qu’ils vous accompagnent sérieusement et avec une belle profondeur. A propos du lien à sa marraine, une d’entre vous m’écrit : « Je souhaite pour l’avenir que cette relation de parrainage soit et continue d’être une source d’inspiration. Je souhaite que nous continuions à grandir ensemble dans notre relation à Dieu« , ce à quoi sa marraine m’écrit aussi : « Je prends la demande de ma filleule comme une mission. Sur le chemin de la vie, sur les pas de Jésus et avec la force de l’Esprit Saint, nous pourrons avancer ensemble main dans la main, dans  notre vie chrétienne« . Un parrain m’écrit : »Mon filleul prend très tôt cet engagement car il sait ce qu’il veut et où il va » et un autre « Je pense que mon filleul fait partie de ces jeunes dont l’Eglise a besoin pour annoncer le Christ au monde« .

Merci ! Com:me je suis d’accord !!! C’est que saint Paul disant dans sa 2e lettre aux Corinthiens : « L’homme intérieur se renouvelle de jour en jour… Notre regard ne s’attache pas à ce qui se voit mais à ce qui ne se voit pas…  nous avons une demeure éternelle dans les cieux ». le Seigneur garde tout ce désir de vous donner par amour comme un trésor récieux qui est déjà la trame de votre vie éternelle.

Vous croyez et vous voulez transmettre votre joie de croire. J’ai besoin de vous pour cela. Vous êtes les mieux placés auprès des jeunes de votre génération mais aussi auprès de personnes des générations précédentes. Je compte sur vous. Un m’écrit : « Quand je serai adulte, j’espère que je serai impliqué dans la vie de ma paroisse« . N’hésite pas à prendre ta place dès maintenant, lui ai-je répondu ! A quoi bon attendre demain ? Un confirmé a tout ce qu’il faut. Une autre m’écrit : « En tant que chrétienne je crois en l’importance de témoigner de ma foi à travers mes actions et mes paroles« . Et un dernier : « Je me projette : j’espère et je souhaite m’impliquer encore plus dans la vie de l’Eglise, dans le futur ». 

Chers jeunes, chers parents, chers parrains et marraines et vous tous qui accompagnez ces jeunes sur leur chemin de vie et de foi, ensemble, dans l’Eucharistie, rendons grâce pour les dons que le Seigneur leur a déjà fait et soyons reconnaissants qu’ils aient décidé de dire OUI à l’action de l’Esprit Saint dans leur vie en ouvrant grands les portes de leur coeur. Parmi eux, le Seigneur en appelle sans doute à le suivre d’encore plus près, en lui consacrant leur vie, comme prêtre ou religieux, religieuse. C’est une si belle mission, dont le monde et l’Eglise ont besoin. D’autres fonderont une famille, dans le souci de faire connaître Jésus à leurs enfants et à leur proche. C’est si important. Que tous puissent être des témoins lumineux de l’amour du Seigneur pour tous. Amen !

 

Une recrudescence de confirmations adultes cette année en France

« Après le baptême l’initiation chrétienne se poursuit par le sacrement de confirmation où les fidèles reçoivent l’effusion de l’Esprit Saint, envoyé sur les Apôtres le jour de la Pentecôte.
Par ce don, « ils sont rendus plus parfaitement semblables au Christ, et sont fortifiés de la force de l’Esprit pour rendre témoignage au Christ. »
(rituel de la confirmation)

« C’est mon sacrement le plus symbolique parce que je le fais de mon plein gré et toute seule : je suis plus fière de dire que je suis catholique désormais »  témoigne Philippine, l’une des 6400 personnes confirmés en 2023, en France.

Le quotidien La Croix (jeudi 16 mai) expliquent que parmi les raisons qui poussent ces adultes à recevoir la confirmation, figurent de plus en plus des questionnements existentiels et spirituels.  La conférence des evêques de France remarque une nette augmentation des confirmands après leur majorité, une hausse de 18 % en quatre ans,  le nombre stagnait à 4400 depuis 2020. Un constat semblable à celui des baptêmes d’adultes dont le nombre est en hausse de 31 % depuis 2023.

La confirmation n’est pas facultative… elle est vitale pour les chrétiens.  Six bonnes raisons de demander la confirmation