Prière de la petite cruche
 

Seigneur, excusez-moi si je vous dérange ! Il m’est venu à l’idée tout à l’heure que vous aviez peut-être besoin d’un saint...
Alors je suis venue pour la place, je ferai très bien l’affaire ! Quoi qu’on en dise, le monde est rempli de gens parfaits. Il y en a qui vous offrent beaucoup de sacrifices et pour que vous ne vous trompiez pas en les comptant, ils les marquent sur un carnet. Moi, je n’aime pas faire des sacrifices. ça m’ennuie énormément. Ce que je vous ai donné, Seigneur, vous savez que vous l’avez pris sans permission. Tout ce que j’ai pu faire, c’est de ne pas trop rouspéter...
Il y a aussi des gens qui se corrigent d’un défaut par semaine. Ils sont parfaits au bout d’un trimestre. Pour moi, il faudrait sûrement beaucoup de temps... Alors, j’aime autant les garder mes défauts... Mais je vous promets de m’en servir le moins possible… Les gens parfaits ont tant de qualités qu’il n’y a plus de place en leur âme pour autre chose. Ils n’arriveront jamais à être des saints. D’ailleurs, ils n’en ont pas envie... de peur de manquer d’humilité.
Mais, Seigneur, un saint, c’est un vase vide avec toujours un peu de boue au fond. Ce n’est pas propre, je le sais bien… Si vous ne voulez pas de moi non plus, Seigneur, je n’insisterai pas Réfléchissez pourtant à ma proposition, elle est sérieuse. Quand vous irez dans votre cellier, rappelez-vous que vous avez, quelque part sur la terre, une petite cruche à votre disposition !


Un peu d’humour pour les fêtes de la Toussaint






  Mentions légales   Contact   Administration                Suivre la vie du site    SPIP