Le mariage chrétien
 

Près d’un mariage sur deux est célébré à l’église. Ces jeunes, très souvent loin de l’Eglise, se tournent pourtant vers elle pour célébrer leur mariage : beauté de la célébration (musique, chant, textes, prière…), le cadre, conviction religieuse… leurs motifs sont variés.
Beaucoup de jeunes désirent que leur amour soit célébré dans une église sans réaliser tout à fait ce que leur apporte le sacrement du mariage. L’Église se réjouit du projet de ceux qui veulent s’aimer pour toute la vie. Elle est là pour les y aider.

Fonder une famille est une noble tâche. Difficile... Mais loin d’être impossible si les fondations de la maison reposent sur les 4 piliers suivants : la liberté du consentement - la fidélité de l’engagement - l’indissolubilité du lien - la fécondité de l’amour.

Cet amour n’est possible que dans le respect de la liberté de chacun, l’accueil et l’écoute de l’autre. Il est communion de deux personnes : le projet est bien de former une communauté de vie et non une fusion passionnelle. Se préparer au mariage, c’est prendre le temps de découvrir l’autre, avec ses désirs propres, son mode de fonctionnement, sa psychologie. C’est accueillir son histoire, sa famille et son éducation. C’est apprendre à l’écouter, à communiquer avec lui, à le respecter.

_ Cet amour se conjugue avec la fidélité de l’engagement. Promesse que les mariés se font le jour de leur mariage ! Être fidèle, c’est cultiver un amour exclusif mais ouvert, qui a la priorité sur toutes les autres réalités de notre vie : amis, travail, passions, etc.

Cet amour se réalise par le don de sa vie. Un don total, sans réserve, définitif, sans condition et exclusif. Le lien est indissoluble. La relation sexuelle traduit dans l’union des corps ce qui se dit dans la promesse qui unit les cœurs : « Je te reçois et je me donne à toi, pour t’aimer fidèlement ». L’Église la considère comme un acte sacré, parce qu’elle consacre l’amour humain.

Cet amour invite les époux à s’aimer et à s’ouvrir à l’accueil de la vie de façon responsable, avec générosité. L’amour se déploie en donnant la vie et la vie trouve son épanouissement dans l’amour. Aimer et donner la vie, une seule et même vocation ! C’est d’ailleurs un test pour vérifier si l’on est prêt à se marier : désirons-nous avoir des enfants ensemble et les éduquer ?
Aimer à la manière de Dieu, c’est aimer dans la liberté, la fidélité, la durée, la fécondité

Mais aimer, ce n’est pas toujours facile, il y a des blessures, d’où l’importance du pardon dans le couple

Afin d’être toujours à l’écoute l’un de l’autre voici dix commandements pour se pardonner l’un l’autre.






  Mentions légales   Contact   Administration                Suivre la vie du site    SPIP