L’Eglise est née du désir de Dieu
 

Le Pape François a entrepris aujourd’hui un nouveau cycle de catéchèse. L’Eglise « n’est pas une organisation née d’un accord entre des personnes », mais « elle est l’œuvre de Dieu », parce qu’elle naît précisément de son dessein d’amour .

.................Le mot "Eglise", du grec ekklesia, signifie "appel" .
Dieu nous appelle, nous invite à sortir de l’individualisme, à la tendance à se replier sur eux-mêmes et nous appelle à être une partie de sa famille. Et cet appel a son origine dans la création elle-même. Dieu nous a créés parce que nous vivons dans une relation d’amitié profonde avec lui. Même lorsque le péché a brisé cette relation avec Dieu, avec les autres et avec la création, Dieu ne nous a pas abandonnés. Toute l’histoire du salut est l’histoire de Dieu qui cherche l’homme, lui offre son amour, lui souhaite la bienvenue

" Il a appelé Abraham pour être le père d’une multitude, il a choisi Israël pour passer une alliance...et envoyé son Fils afin que se réalise une alliance universelle et éternelle à travers lui.

" On voit dans l’Evangile que Jésus rassemblait une petite communauté prête à recevoir sa parole. Elle le suivait, partageait sa route, devenait sa famille. C’est avec cette communauté qu’il prépara et entreprit l’Eglise". L’Eglise est née "du geste suprême d’amour qu’est la Croix, du flanc percé de Jésus d’où sortaient le sang et l’eau, symboles de l’Eucharistie et du Baptême. Dans l’Eglise famille de Dieu la lymphe est son amour" qui fait que chacun est aimé et que tous aiment. L’Eglise se manifeste "lorsque le don de l’Esprit remplit le coeur des apôtres, les poussant à sortir pour entreprendre l’annonce évangélique, la diffusion de l’amour de Dieu".

" De nos jours encore, certains disent : le Christ oui, l’Eglise non, ou bien Je crois en Dieu, pas dans les prêtres ! Alors que c’est l’Eglise même qui nous conduit au Christ et à Dieu.

" Famille de Dieu, l’Eglise revêt des aspects humains. Parmi ses membres, pasteurs et fidèles, ont trouve défauts, imperfections et péchés. Le Pape également en porte tant ! Mais heureusement lorsqu’on se reconnaît pécheur c’est la miséricorde divine qui vient à nous. Elle nous accorde toujours le pardon.

" N’oublions jamais que Dieu pardonne et nous accueille toujours dans un amour fait de pardon et de miséricorde. Le péché est une offense faite à Dieu mais aussi une occasion de s’humilier de manière à comprendre qu’il y a quelque chose de plus beau que tout, la miséricorde divine.

En revanche, a-t-il ajouté, il est nécessaire que chacun se demande aujourd’hui : « Dans quelle mesure est-ce que j’aime l’Eglise ? Est-ce que je prie pour elle ? Est-ce que je me sens faire partie de la famille de l’Eglise ? Que fais-je pour qu’elle forme une communauté où chacun se sente accueilli et compris, sente la miséricorde et l’amour de Dieu qui renouvelle la vie ? ». Et le Pape répond. La foi « est un don et un acte qui nous concernent personnellement, mais Dieu nous appelle à vivre ensemble notre foi, comme famille, comme Eglise. »






  Mentions légales   Contact   Administration                Suivre la vie du site    SPIP