Historique
 

Albon a connu une histoire prestigieuse.
A l’origine domaine Gallo-Romain situé dans la plaine, le territoire d’Albon est possession de l’évêque de Vienne Saint Avit quand ce dernier y convoque en 517 le concile d’Epaone rassemblant 24 évêques du royaume Burgonde afin de restaurer la discipline ecclésiastique.
Les vestiges d’une église funéraire datant de cette période ont été mis à jour à Saint Romain d’Albon en 1875 mais il n’en reste plus rien aujourd’hui.

Saint Viventiole évêque de Lyon (✝ v. 523) Viventiole ou Juventiole (en latin Viventiolus), ami de saint Avit de Vienne, il convoqua avec lui le concile d’Epaone en 517.

Albon a une importance particulière au Moyen-Âge. Son château sur motte est le chef lieu de la seigneurie et surtout le berceau du futur Dauphiné car c’est en effet ici que Guiges le Vieux, comte d’Albon, donna naissance, il y a près de 1000 ans, à cet état.

La commune d’Albon fut créée en 1790. Elle compte 5 hameaux : Saint Romain (village d’Albon actuel), Albon la tour, le Creux de la Thine, Saint Martin des Rosiers et Saint Philibert.






  Mentions légales   Contact   Administration                Suivre la vie du site    SPIP