Histoire
 

L’histoire de Moras commence sur la colline à l’époque du Néolithique... Les hommes ont laissé des poteries à picto-et idéogrammes qui témoignent d’une société évoluée et peut être même d’une forme d’écriture.

C’est en 1009 qu’apparaît pour la première fois le nom de Moras. Suite à une donation d’une partie de Moras aux Guigues (comte d’Albon). Cette famille construisit une principauté : le Dauphiné, ils furent les seuls seigneurs de Moras jusqu’au transport du Dauphiné à la France en 1349 : Moras devenait ainsi apanage du fils aîné du roi de France.

Le château s’élevait au sommet de la colline qui forme un promontoire stratégique sur la Valloire. Simple motte en l’an mil, il était devenu une importante place forte à la fin du Moyen Age. Au pied du château était niché le premier bourg de Moras.Vers 1250 le second bourg s’établit à mi-hauteur de la colline (emplacement actuel) sur l’une de principales voies de communication du Dauphiné : la route allant de Grenoble au Rhône. Cette nouvelle implantation favorisa la prospérité du Bourg qui était alors à la tête d’une Châtellenie regroupant : Manthes, Lens, Epinouze, St Sorlin et le secteur devenu Lapeyrouse-Mornay. Le nouveau bourg s’entoura de remparts reliés à ceux du château.

En 1637 le château fut détruit dans le cadre de la politique absolutiste de Richelieu et de Louis XIII. Moras resta ville de cantonnement des troupes et symbole royal.






  Mentions légales   Contact   Administration                Suivre la vie du site    SPIP