Eglise Notre Dame de l’Assomption
 

L’église paroissiale fut placée dès sa construction au XIème siècle sous le vocable de la Vierge tout comme la paroisse et le village (fête patronale le 15 août ). Le clocher bas et carré est typique du 1er art roman dauphinois.
La première mention de cette église remonte à une donation du Dauphin Guigues III à Cluny en 1079. Suite à cette donation l’église dépendait du prieuré de Manthes. Au cours du XVème siècle, elle subit un incendie, puis les guerres de religion au XVIème siècle l’endommagèrent fortement. Tout au long de XVIIèmes et XVIIIèmes siècles l’église n’a cessé d’être réparée ou transformée.

La Madone

La Valloire par ses nombreux cours d’eaux fut longtemps humide et insalubre, d’où de fréquentes épidémies qui s’y développaient touchant les hommes et le bétail. La dernière grande épidémie eut lieu vers le milieu du XIXèmes siècle. A cette occasion les Morassiens implorèrent leur patronne et firent le vœu d’ériger une statue si le fléau les épargnait. En 1854 ils s’acquittèrent de leur promesse et érigèrent la statue au sommet de la colline, d’où elle veille sur la Valloire.
Cette statue est une Vierge couronnée communément appelée Madone.
Pour la fête patronale du 15 août une procession est organisée du parvis de l’église au pied de la madone où une messe est célébrée, suivie d’une bénédiction de la Valloire.
La colline offre aujourd’hui l’occasion d’agréables ballades tout en admirant la Valloire à l’aide de la table d’orientation installée aux pieds de la Madone.

Une faible part de la population reste pratiquante (environ 5 %), d’où l’intérêt de s’intégrer dans la nouvelle paroisse .






  Mentions légales   Contact   Administration                Suivre la vie du site    SPIP