Dimanche des RAMEAUX et de la PASSION
 

La fête des Rameaux ouvre la Semaine Sainte. Cette fête fait mémoire de ces jours où Jésus fut acclamé comme un roi par les habitants de Jérusalem qui le saluaient avec des palmes, avant d’être condamné à mort comme un malfaiteur. Les « rameaux » de feuillage toujours vert, bénis par le prêtre, rappellent que la vie ne finit pas.

Jésus entre à Jérusalem, ville fondée par David dont il descend, acclamé comme un roi, triomphalement aux cris des «  Hosanna ! », c’est à dire « sauve-nous !  » … Juché sur un ânon, c’est le signe du roi qui se fait humble serviteur. C’est le signe de sa puissance d’amour qui guérit, pardonne, ressuscite. Le peuple a reconnu en lui le roi sauveur tant attendu. Quelle joie plus grande au temps de Jésus, que de monter à Jérusalem pour les grandes fêtes de pèlerinage, en particulier celle de Pâques. Les foules qui entourent Jésus aux portes de la ville partagent cette joie. Pour Jésus elle est mêlée de gravité.
En chemin, il a plusieurs fois annoncé à ses disciples que Jérusalem est pour lui la ville de la Passion et de sa mort sur une croix. Il a pleuré avec amertume aussi sur la ville : "Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, que de fois j’ai voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes… et vous n’avez pas voulu !" (Lc 13, 34).

Nous sommes ce peuple de Dieu qui va à la suite de Jésus.
C’est la fête de l’Espérance.
Le Fils unique de Dieu est venu et nous sommes sauvés.
C’est cela la Bonne nouvelle du Salut « Hosanna ! »

Avec le jour de Noël et le mercredi des Cendres, le dimanche des Rameaux rassemble des assemblées nombreuses dans les églises. Ce dimanche inaugure la Semaine Sainte.
Toutes les informations pour les célébrations de la Semaine sainte






  Mentions légales   Contact   Administration                Suivre la vie du site    SPIP